jeudi 13 janvier 2011

The red shoes

J'ai repensé au petit monsieur dans le parc de Ueno qui dessinait les pétales de fleurs de cerisier, comme s'il formait des mots.
Ses dessins étaient tout petits, dans un carnet tout petit et ne semblaient avoir d'importance que pour lui.
Donc il dessinait.
Et j'ai eu envie de dessiner comme certains allument une cigarette.
Juste pour le plaisir de savourer le geste.