jeudi 28 février 2013

chercher le garçon, trouver son nom

j'ai dessiné a chaque moment que j'ai eu de libre aujourd'hui. Puis j'ai appris la mort d'un obscur chanteur. Je m'y attendais, a ce qu'il meure. Il donnait l'impression du poète maudit, du halo inversé. Sa mort me touche. Bizarrement. Alors que je ne connais qu'une chanson de lui.

PS : je n'ai pas représenté les reflets d'une piscine (clin d'oeil a qui de droit qui se reconnaîtra) mais la mousse du lavage automatique sur le pare-brise de la voiture. En fait je ne réfléchis pas sur le comment du pourquoi. Je le dessine comme je peux. Dans l'urgence. L'important c'est de dessiner.