mercredi 12 août 2009

Architecture

2 commentaires:

  1. Ingénieuse cette approche architecturale du corps...les poils de l'avant-bras comme les plaques vitrées des immeubles...où il s'agit toujours d'évacuer et de filtrer des liquides, des sons, des lumières...

    RépondreSupprimer
  2. merci Gilbert! pour être honnête je trouvais que les deux dessins "fonctionnaient" bien ensemble mais je n'arrivais pas à savoir pourquoi, puis j'ai fait la liaison avec l'immeuble en verre dessiné à droite. et surtout dessiné après coup.
    la puissance du subconscient n'est ce pas?...

    RépondreSupprimer