mercredi 26 septembre 2012

L'effet Ferray


Il était tard, je rentrais dans cette boulangerie pour acheter du pain car nous allions manger des huitres. et comme c'était l'heure de la fermeture, plutôt que de les jeter, le boulanger m'a offert des viennoiseries pour le lendemain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire