vendredi 20 mars 2015

Je dessine en attendant.

[...]
Le brouillard me décale.
Je vois une autre ville (sur la ville sur la ville) en sous-impression.
En in-impression.
[...]
Éclipse solaire.
Je suis nerveux et j'ai le cœur qui bat et les larmes au bord des yeux et je pense au séisme de mai 2014.
Je n'arrête pas d'aller à la fenêtre regarder le ciel. Je me dis que tant mieux s'il y a des nuages.
Je sais c'est stupide. Je sais.
C'est juste les nuages. Je sais.
Mais il fait sombre.
J'ai une partie de moi qui hurle "ça y est c'est la fin du monde !"
Ou bien comme pendant le séisme ça me remet à ma vraie échelle (j'ai pris une photo : mise à l'échelle) par rapport au cosmos, c'est à dire rien.
[...]
La lumière est redevenue comme avant.
Avant : impression d'avoir été plongé sous l'eau. Couleurs plus vertes.
La lumière était vraiment différente.
Maintenant elle est plus claire (que ça peut paraître stupide a écrire)
[...]
Je lisais des passages du Bardo Tödhol hier.
Je ne suis pas encore prêt.
Murakami faisait dire à une femme médecin à travers la bouche d'une petite vieille : "vous avez passé les quarante premières années de votre vie à apprendre à vivre, il va peut être falloir apprendre à mourir"
Une des phrases les plus profondes que je n'aie jamais lues. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire