jeudi 31 mars 2016

Là où ce n'est pas important.

Je débarrasse une boutique de pantalons. Elle était utilisée comme un appartement. Le jeune garçon de la famille qui y logeait est à l'arrière d'une voiture décapotée et se retourne pour me dire au revoir. Je lui dis merci pour tout. Il est étonné. Je lui dis qu'il m'a apporté des choses. Puis T arrive à bord d'une Z4 noire.
Au réveil, me suis souvenu du Passage du Havre avant les travaux. Sol noir, allées étroites et magasin de chaussures aux vitres incurvées reposant sur une base en bois acajou. 

Je suis content et surpris du tout dernier. J'ai "écrit" et presque pas dessiné.
Les arbres surtout. J'ai complètement inventé. Mais ça marche
Parce que j'ai fini les pages d'écriture et de vocabulaire ?
Je pense que c'est parce que ca m'importe "un peu moins"
Je me mets moins la pression
Et je me rapproche encore plus de la prise de note dans la marge originelle quand tu es petit et que tu fais mumuse dans la marge.
Oui. Là où ce n'est pas important.
Je veux dire que c'est pas grave si c'est moche
Comme le carnaval : on fait ce qu'on veut
C'est pas important. (Alors que c'est super sérieux et que c'est dans la marge que tu pense ou tu crois trouver l'idée géniale)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire